☑️ La Checklist Podcast

Vous aimez les podcasts, et souhaitez en lancer un ?

Sur cette page, je vous propose une liste de ressources utiles pour vous aider vers la publication de votre podcast, étape par étape.

Ce n'est pas un tutoriel, je ne vous prend pas la main : à vous de décider votre format, votre thématique, votre ton.

J'en profite, plus bas, pour répondre aux Questions Fréquentes qui m'ont été posées via Twitter.

Enfin, si vous souhaitez travailler avec moi pour produire un podcast ou toute autre forme de contenu média, faites appel aux services pro de Blueprint ! 🤝

Dernière mise-à-jour : samedi 18 avril 2020

écrit avec ❤️ par Yann Rieder


La Checklist

Les étapes importantes, et les outils qui aident.

Un moyen de créer un conducteur, pour structurer l'émission : Google Drive, NotionUn moyen de tous vous entendre : Skype, Discord, Mumble, littéralement le téléphone...Un moyen de tous vous enregistrer : séparément (Audacity) ou ensemble (enregistrement Skype, Audio Hijack)Un moyen de monter et mixer l'enregistrement (Reaper, Logic Pro X, Audacity)Un moyen de mettre en ligne votre épisode : le faire à la main (en louant un serveur web, par exemple chez OVH), ou avec un service dédié (Simplecast, Spreaker)Un moyen de mettre votre épisode dans un flux podcast : le faire à la main avec un éditeur de code (Visual Studio Code, Smultron) en s'inspirant d'un modèle de flux existant, ou avec un service dédié (Simplecast, Spreaker)Un moyen de vérifier que votre flux podcast est valide : le Podcast Validator de PodbaseUn moyen de publier votre flux podcast sur les annuaires de votre choix : Apple Podcasts, Spotify, Google Podcasts...Un moyen d'avoir un petit site internet où centraliser toutes les informations concernant votre podcast : Simplecast, CarrdUn moyen de générer des statistiques d'écoutes : Podtrac (toute l'audience), Apple Podcasts (ne compte que les utilisateurs d'Apple Podcasts), Spotify (idem, mais ceux de Spotify)

Les marques, services, applications, entreprises citées ne m'ont pas demandé, sollicité, ou payé pour figurer dans cette liste. Elles y figurent à titre indicatif, sur la base d'une expérience personnelle ou d'une très bonne réputation. Utilisez ce qui vous chante, faites vos découvertes !


Questions Fréquentes

😴 Quand est-ce qu'un épisode est trop long ?

Quand il perd l'auditeur. D'expérience, un bon podcast de 3 heures (ça existe !) peut être passionnant de bout en bout et retenir plus de 80% de ses auditeurs sur toute la durée, et un mauvais podcast de dix minutes peut perdre tout le monde. Toute la question est de savoir si la durée "sert" le propos, correspond à qui parle, et au sujet traité. Une exploration d'un sujet de niche avec des experts bons clients sur plusieurs heures : c'est oui. Trente minutes de ronronnement sans valeur ajoutée ou truc qui différencie : c'est probablement non.

👨🏻 Est-on obligé d’être un mec blanc, barbu et parisien pour percer ?

Obligé ? Non. Est-ce que ça aide ? Sans aucun doute. Le milieu du podcast — surtout en francophonie, mais pas que — est concentré autour de ces traits : français (surtout parisien), blanc, mâle, hétéro. La barbe, c'est surtout dû à la concentration de trentenaires, un dégât collatéral sponsorisé par Harry's et la réputation de Kevin Smith.

Même chose pour les classes sociales, d'ailleurs. La gentrification et le formatage de ce média (et/ou du discours autour de ce média, de ce qui est mis en avant) est un raté pour un média aussi facile d'accès (en terme de barrières à l'entrée, techniques et pécuniaires).

J'encourage ceux qui me ressemblent à aider toute personne ne correspondant pas à ce "portrait-robot du podcasteur par défaut" à lancer son podcast, à gagner en visibilité, et surtout, à le faire sans ensuite rappeler à tout le monde que "c'est grâce à moi moi moi regarde moi regarde moi".

Bref : être actif, attentif, à l'écoute, et à ne pas tirer la couverture à soi quand on aide autrui.

💡 Que puis-je apporter au monde du podcast aujourd'hui ?

D'abord, une bonne idée. Et ensuite, pas mal d'efforts pour la concrétiser en un beau projet. À mon avis, un bon podcast doit intéresser et motiver la personne qui va le gérer, l'organiser, le présenter. Il faut que ça vous branche, que ça vous habite, peu importe ce que c'est, peu importe pour quelle raison. Avec un peu de chance, ça intéressera d'autres personnes. D'abord, proche de vous. Puis ensuite, de parfaits inconnus.

D'une certaine manière, tout a déjà été fait. Oui, vous ne serez pas le premier à lancer un podcast d'interview de sportifs. Mais vous serez peut-être le premier à adapter ce format simple en quelque chose d'unique. Une interview de sportif, oui, mais où vous le confrontez à son adversaire de toujours, en interview croisée. Nadal et Federer. McEnroe et un arbitre. Par exemple.

🦑 Ai-je besoin d'un réseau de podcast pour me lancer ?

Bonne question. Avez-vous vraiment besoin d'un réseau de podcasts ? Mettons que votre podcast devienne une affaire qui roule et qui génère des bénéfices : très bien. Pourquoi en céder une partie à un intermédiaire ? Contre quoi ?

Si votre podcast ne génère aucun bénéfice et est juste là pour votre fun : très bien. Pourquoi devoir dépendre d'autres personnes si vous arrivez à le produire tel quel ? De quoi manquez-vous ?

Je vous conseille de ne rejoindre un réseau que si l'intérêt est mutuel, équivalent, et que vous avez en outre la conviction que vous aurez l'oreille de ses responsables ; y compris si vous en êtes le plus petit, le moins écouté des podcasteurs. Que le réseau soit indépendant ou structuré en entreprise.

😱 Comment construire une audience quand on a ni notoriété, ni entité de production derrière soi ?

Si votre format s'y prête, recevoir des invités peut aider. Cependant, ne soyez pas cynique. Je ne vous apprend pas ici une technique sans faille pour gagner de l'audience : je pointe le doigt vers un rapport de cause à effet. Autrement dit, et au risque d'être brusque, si votre podcast n'a d'intérêt que votre invité et absolument rien d'autre, cela va, hélas, vite s'entendre.

L'autre facteur majeur est au niveau des plateformes sur lesquelles votre podcast est référencé (par exemple : Apple Podcasts, Spotify, etc.).

Contactez l'équipe éditoriale qui s'occupe de sélectionner les podcasts mis en avant en page d'accueil, pour chaque plateforme. Spoiler : c'était plus facile en 2011 qu'aujourd'hui. Ceci dit, si vous êtes fier de votre podcast, de son contenu, de son son, ça vaut le coup d'essayer !

Reste que la meilleure méthode pour devenir riche et célèbre est, et restera toujours, d'être déjà riche et déjà célèbre.

🤜 J'ai l'impression que les podcasteurs ont leur réseau d'invités réguliers...

C'est vrai, et c'est un peu dommage. Je partage ce constat. Ceci étant dit, cela aide également à faciliter la production d'un podcast. Quand on a beaucoup de choses dans sa vie, on a pas forcément le temps de chercher des invités qui nous sont inconnus, de leur expliquer le format de l'émission, de leur expliquer les aspects techniques de l'enregistrement, etc.

Certains groupes d'invités fidèles peuvent remplir le rôle d'une "équipe élargie" de personnes avec qui l'on aime discuter. Je pense qu'il n'y a pas de honte à cela.

✂️ Quels sont les points essentiels du montage ?

Quelques questions qu'il est utile de se poser :

Entend-on tout le monde (et tous les jingles) au même volume ?Les différentes parties de l'émission s'enchaînent-elles bien ?Le fond sonore (s'il y en a un) est-il trop fort (gêne l'écoute des voix) ou trop faible (inaudible, donc inutile)Tout ce qui devait être retiré (problèmes techniques, quelqu'un qui recommence sa réponse, etc.) a-t-il été coupé au montage ?Une fois exporté en .mp3, mon fichier est-il trop lourd (RIP les petites connexions et les auditeurs qui téléchargent sur leur forfait 4G) ou trop léger (la compression est tellement brutale qu'elle dégrade significativement la qualité sonore)
Cette liste n'est pas exhaustive. Écoutez votre podcast, puis écoutez un podcast (ou une émission de radio) dont vous aimez le son, les enchaînement, la structure. Inspirez-vous, expérimentez.

🥰 Comment rendre un podcast "écoutable" hors technique ? Je pense notamment aux questions de rythme.

Les intervenants sont-ils tous préparés (si ils doivent l'être) ?Y'a-t-il un présentateur en charge de changer le sujet / relancer les autres intervenants / éviter les "blancs" (les périodes de silence qui ne sont pas évocatrices en elles-mêmes), et remplit-il son rôle ?Le propos tourne-t-il en rond ?Y'a-t-il un moment dans le podcast où tous les participants s'emmerdent, ou sont distraits par autre chose ?
Voilà quelques questions utiles pour cadrer les choses, à mon sens. Toutes les émissions sont différentes, et il n'y a pas de recette-miracle qui puisse s'appliquer partout*.

Je recommande d'être attentif à votre ressenti lors de la production :

Enregistrer un épisodeRéfléchir à son ressenti lors de l'enregistrement (qu'est-ce qui était bon ? pas bon ?)Réfléchir à son ressenti lors du montage (mêmes questions)Préparer l'épisode suivant sur la base de ces réflexions
Etc.

[*] Les sémillants professeurs et/ou professionnels émérites qui dispensent des conseils s'appliquant soi-disant à tous les formats contribuent pour beaucoup à un formatage des émissions, un vieux réflexe antithétique au média podcast, qui offre pourtant un terrain de jeu pour l'expérimentation, de créativité, et de dynamitage des normes. Foncez faire votre podcast-concept de 4h30 dans le Larzac, rendez-le intéressant, et ne prêtez pas attention à ces fadaises. Non mais.

💸 Combien ça coûte, de faire un podcast ?

En théorie, ça commence à 0€. Bien sûr, vous devez payer pour votre ordinateur, votre internet, et votre électricité. Mais ils servent déjà à d'autres choses.

Voici les postes de dépenses classiques, du plus au moins courant :

Un microphone, à connecter en USB (quelques dizaines d'euros) ou en XLR (autour de la centaine d'euros, et nécessite une interface audio qui vous coûtera également une somme significative)Un casque ou des écouteurs ; pour éviter l'écho (entre 10 et 20€, mais vous en avez probablement déjà un)Un service pour héberger votre podcast (des solutions "gratuites" existent ; sinon, à partir de quelques euros par mois)

🏟️ L'hébergement d'un podcast est-il payant ?

Oui, mais il se paye de différentes manières. Certains hébergeurs vous font directement payer un abonnement. Certains podcasteurs choisissent de s'acheter un espace sur un hébergeur de site web pour y mettre les fichiers de leur podcasts.

D'autres hébergeurs dédiés au podcast proposent des formules "gratuites"... jusqu'à un certain plafond (audience, nombre de podcasts, etc.). D'autres, encore, sont gratuits, mais prennent un pourcentage sur toute publicité que vous vendez. Dans le jargon très technique de l'industrie, on appelle ça des gros vampires.

D'autres, enfin, vous proposent d'héberger "gratuitement" votre podcast, mais font tourner de la publicité autour (bannières visuelles sur un site ou une application) ou dans (publicités sonores) votre podcast.

À titre personnel, je vous recommande de vous héberger en louant un serveur web (ça vous laisse un espace pour faire votre site également), ou, au pire, d'opter pour une option payante dédiée au podcast, en vérifiant que l'hébergeur ne se donne pas le droit de vous injecter de la pub ou de vous prendre une part de votre bénéfice.

🤑 Je me suis toujours posé la question du fonctionnement de la rémunération sur les différentes plateformes, la négociation des exclusivités sur celles-ci, et la notion de droit d'auteur / diffusion, etc.

Vaste programme. Les annuaires de podcasts comme Apple Podcasts ne vous rémunèrent pas. Même chose pour les applications de podcasts comme Overcast, Podcast Addict, etc. Elles fonctionnent comme des navigateurs web : ces derniers ne rémunèrent pas les sites que les utilisateurs visitent.

Des sociétés qui proposent des applications avec du contenu inédit passent des contrats avec des prestataires / partenaires / externes en tout genre. Les modalités sont donc négociées au moment d'établir et de signer ces contrats.

Le champ des droits est vaste, complexe, et trustée par des acteurs de plus ou moins bonne foi*. Reste que certaines sociétés, certaines se disant "Netflix du podcast" †, ont été prises en flagrant délit d'exploiter, pour leur bénéfice direct (et contrairement aux autres applications de podcasts, comme je l'étaie dans cet op-ed pour Podnews), des podcasts petits et grands, de grandes radios comme de producteurs indépendants.

Et ce, dans le plus total irrespect des droits et des volontés desdits podcasteurs.

[*] Voici un exemple tiré au hasard par notre huissier, maître Van Diest.

[†] Vous lanceriez "un Netflix", vous, dans un secteur où les meilleurs contenus sont presque tous gratuits, disponibles par milliers, et peuvent être consommés dans l'application de votre choix ? Probablement pas, je suppose. Ca semble très con, comme business.

La Checklist Podcast — 2020
Créé par Yann Rieder, par ❤️ pour le podcast indépendant